By continuing your navigation on https://relaisducoeur.mecenat-cardiaque.org you agree to the use of cookies and similar technologies to ensure the nominal operation of the website (eg. maintain your connection).

Close

ATLANTIC AIR TOUR

by Michel HUGUES & Jacques SIMAC

€ 4,675

raised out of € 12,000

38%

15
days left

43

contributors

I donate

Individual page

Share this fundraising page

Project
Contributors
News
Comments
Pourquoi ce projet vous tient-il à coeur ? Transmettez-nous votre engagement !
Le grand saut de l’Atlantique est en réalité celui reliant le Cap-Vert au Brésil. La première traversée fût réalisée en juin 1922 par deux aviateurs portugais, COUTINHO, géographe et navigateur et CABRAL le pilote à bord d’un hydravion monomoteur biplans FAIREY III. C’est l’année du centième anniversaire et une question nous taraude : « Comment ont-ils fait avec des moyens mécaniques et de navigation aussi rudimentaires ? ». Cette question porte en elle tout l’émerveillement que la communauté des pilotes a pour ces extraordinaires pionniers sans lesquels notre aviation d’aujourd’hui n’existerait pas. Refaire une route similaire à bord d’un monomoteur à piston prévu à l’origine pour des vols de cinq heures est un défi sachant qu’il en faut le double pour relier les deux continents (2820 km) et que nous, Michel HUGUES et Jacques SIMAC le ferons sans assistance du 20 Mai au 12 Juin 2022. Nous avons donc modifié notre BEECHCRAFT BONANZA (l’avion des aventures de Tintin) en remplaçant les sièges arrière par un très gros réservoir à carburant, cela revient à dire que nous serons installés dans une citerne volante dont la masse dépasse celle initialement définie par le constructeur. Pour profiter nécessairement des Alizés, nous devons survoler l’océan à environs six cents mètres d’altitude durant de nombreuses heures, cela demande un éveil permanant de tous les sens. L’équateur et son cortège de menaces météorologiques, le fameux pot au noir, est partie intégrante de ce défi. Nous avons décidé de réaliser ce trajet de nuit pour trois raisons majeures :  Nous distinguons clairement les navires éclairés et en cas d’avarie, tenter un amerrissage auprès de l’un d’eux signifie un possible sauvetage rapide ;  De même, les feux des avions de ligne au-dessus de nous seront parfaitement visibles et une communication radio peut s’avérer judicieuse pour obtenir diverses informations comme celles intéressant la météorologie ;  Enfin, de nuit, les mouvements convectifs de l’air sont adoucis. Lors de cette traversée, serrés dans notre cockpit, nous aurons également à gérer manuellement le transfert de carburant, opération très délicate, soumise à de nombreux paramètres et ne souffrant d’aucune imprécision sous peine de ne pas arriver à bon port. Le retour, ne sera pas non plus une simple promenade. L’autonomie de notre avion modifié nous autorise de longs parcours. La Guyane, les Antilles, New York, Terre Neuve, le Groenland, l’Islande, l’Ecosse et enfin la France…au total pas moins de 75 heures de vol et 21500 km parcourus. Les mers du nord très froides nous obligent à piloter engoncés dans d’épaisses combinaisons de survie, unique protection en cas d’amerrissage… Alors…les tourbillons des préparatifs s’enchainent et se déroulent avec une cadence allant crescendo. Et enfin après plusieurs mois d’adaptations de notre avion, apaisés par la confiance insufflée par les travaux mûrement réfléchis et finement réalisés, nous partons…

Quel est votre objectif ?
Nous avons pour objectif d’être suivis par le plus grand nombre à travers les réseaux sociaux. Nous pourrons transmettre régulièrement des images, des commentaires sur les difficultés rencontrées et les solutions trouvées pour les surmonter. Notre parcours pourra être suivi en temps réel par la transmission continue de notre position sur le globe. Soutenu par Michel DRUCKER, notre parrain (de cœur !!!) et compagnon actif de tant de voyages, nous sommes en mesure d’écrire jour après jour tout au long de notre périple, de belles pages de vie d’un défi complexe, qui n’est pas gagné d’avance.

Quelque chose à ajouter ? Une anecdote à partager ?
La dernière étape de notre périple partira de Toussus-le-Noble pour relier le salon international de l'aéronautique à Lyon Bron. C'est notre parrain Michel DRUCKER qui a naturellement accepté la fonction de commandant de bord pour ce trajet.
See all

06/15/2022

Jean Pierre HUGUES

€ 50

06/14/2022

Manuel Sanna

€ 150

06/10/2022

€ 150

06/09/2022

Jean-Noël Bouillaguet

€ 100

06/09/2022

andré chabert

€ 150

06/09/2022

Emilie WELCH

€ 50

06/09/2022

Nordine BENYOUSSEF

€ 30

06/09/2022

Armelle CHAGNEUX

€ 30

06/08/2022

Lorna Barr

€ 100

06/08/2022

Younes Debbab

€ 20

See all
  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/16/2022

    JOUR 20 TOUSSUS LE NOBLE - LYON BRON L'ARRIVÉE !

    " La boucle est bouclée ! " 

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/11/2022

    Jour 19 LE TOUQUET - TOUSSUS LE NOBLE

    Avant dernière étape de ce merveilleux exploi !

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/09/2022

    JOUR 18 WICK - LE TOUQUET

    Départ de Wick les côtes ecossaises sont derrière nous

    L'immense embouchure  de la Tamise

    Falaises de Douvres

    France yesss

    Une de plus !

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/08/2022

    JOUR 17 Journée de repos à Wick (Écosse)

    Visite de la ville de Wick

    Renvoi des combinaisons de survie au Danemark

    Le patron de l'hôtel nous a réservé une très agréable surprise, nous avons été honorés et touchés

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/06/2022

    JOUR 16 REYKJAVIK - WIK

    Départ de Reykjavik

    Reykjavik et ses environs... la géothermie est de mise

    Ecosse en vue

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/06/2022

    JOUR 15 JOURNÉE A REYKJAVIK

    Une bonne journée en Islande au Blue Lagoon. Le bain a duré deux bonnes heures dans une eau à 38 degré sous un ciel très chargé et pluvieux.

     

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/05/2022

    JOUR 14 NARSASUAQ - REYKJAVIK

    Départ du Groenland

    Puis nous survolons un plateau glacé pendant presque une centaine de kilomètres. 

    La côte Est nous libère, nous poursuivons.

    Côtes islandaise en vue, et un volcan qui semble s'être éteint très récemment

    Reykjavik en vue

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/04/2022

    JOUR 13 GOOSE BAY - NARSASUAQ

    Départ de Goose Bay, 2 degrés et plafond très bas

    Concentration et communication avec les avions de ligne

    Iceberg et Groenland en vue

    Arrivée à Narsasuaq

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/03/2022

    JOUR 12 HALIFAX - GOOSE BAY

    Départ de Halifax 

    La météo se dégrade, les lacs sont en partie gelés, vent de face.

    On sort de la couche à 1000 pieds et terrain de Goose Bay droit devant.

  • Michel HUGUES & Jacques SIMAC

    Créateur de la page

    06/01/2022

    JOUR 11 - Deuxième journée de repos à Halifax

    Visite sur les côtes de la nouvelle Écosse par une route parsemée de lacs

    Et au détour, une belle biche 

See all

Add a new comment

See all